2017 : objectif Ironman

Cela fait désormais plus de deux ans et demi que j’ai commencé à m’entrainer en vue de devenir triathlète et deux ans depuis que j’ai fini mon premier triathlon. J’ai désormais essaye tous les formats de course, du S au L en passant par le M… Tous? Non, car un format résiste encore et toujours à l’envahisseur. Il s’agit bien sûr du format XXL, plus connu sous le nom “Ironman” et qui sera donc mon objectif 2017!

Objectif Ironman

L’Ironman est bien sur LA distance mythique en triathlon, celle que le grand public connait le plus et celle qui pousse bien des athlètes à débuter dans la discipline. Comme beaucoup, j’ai bien souvent rêvé devant des vidéos du championnat du monde à Kona. Pour autant, je ne me voyais pas brûler les étapes et participer à un Ironman jusqu’à maintenant, mon volume d’entrainement et mon expérience étant clairement insuffisants à mon gout. Si j’ai pris la décision de m’aligner sur cette distance en 2017, c’est parce que je pense que plusieurs facteurs seront plutôt favorables :

Au niveau athlétique, cela fait désormais presque trois ans que je m’entraîne régulièrement. Depuis la rentrée 2016, je m’entraine entre 4 et 6 fois par semaine et mon volume d’entraînement continue à augmenter, comme le montre la courbe ci-dessous montrant les distances de course à pied parcourues en 2015 et 2016 (je n’utilisais pas Strava de manière systématique avant ça).

Screen Shot 2016-08-02 at 10.09.07 PM

Je pense donc être capable d’assimiler une préparation Ironman l’année prochaine.

Du point de vue professionnel, j’ai un rythme compatible avec la pratique du triathlon, beaucoup plus compatible en tout cas que lorsque j’étais expatrié. J’ai désormais des week-ends de deux jours, mes horaires de travail me permettent de caler des entraînements quasi quotidiens et mes déplacements sont limités.

Enfin, sur le plan personnel, la situation semble là aussi favorable : pas d’enfants, pas de gros changement type déménagement ou autre en vue et le plus important… une épouse conciliante qui m’a donné le feu vert après avoir été informée des conséquences que cela aurait sur le premier semestre 2017 !

Bref, toutes les planètes semblent alignées !

Un Ironman oui, mais lequel ?

Une fois la décision d’effectuer un Ironman prise, il me restait encore à choisir lequel…

Mes critères étaient les suivants :

  • Une destination accessible en voiture afin de faciliter la logistique : le choix s’est donc restreint à des courses en France ou dans les pays limitrophes.
  • Une destination « nouvelle » : exit donc l’IM Vichy où le parcours est simplement le « double » du 70.3 Vichy sur lequel je me suis aligné l’année dernière.
  • Une course aussi tard que possible dans la saison – j’ai en effet de sérieux doutes sur ma capacité à beaucoup rouler cet hiver et le vélo étant mon gros point faible, je souhaitais maximiser mon temps de préparation : pas de courses avant fin juin début juillet au plus tôt.
  • Une course « à label » : un critère discutable certes puisqu’il existe de superbes triathlons XXL sans label (Embrunman…) et moins chers mais pour mon premier Ironman, je souhaitais m’aligner sur une course me permettant de vivre un moment spécial et je pense que les arènes des marque Challenge ou « M-dot » rendent l’expérience encore plus particulière.

Après une présélection, je me suis donc retrouvé avec deux finalistes.

A ma gauche, Ironman France Nice, le 25 juin 2017. Nice, à 4h de route seulement, sa natation dans la mer Méditerranée, son vélo dans des paysages magnifiques, son marathon sur la croisette…

A ma droite, Challenge Roth (en Allemagne), le 9 juillet 2017. Roth, sa double ascension du Solarberg, son parcours réputé rapide et ses 250 000 spectateurs (si si… trois fois le Stade de France…)…

Incapable de choisir entre ces deux grands noms, je décidais donc de confier mon destin au hasard. L’inscription au Challenge Roth est notoirement très compliquée, toutes les places disponibles disparaissant en quelques minutes chaque année. Ma décision était donc prise : j’essaierais de m’inscrire au Challenge Roth et en cas d’échec, je m’alignerais sur l’Ironman France à Nice.

Le 25 juillet, je me retrouvais donc devant mon PC à 9h58, les inscriptions ouvrant à 10h. Quelques minutes plus tard, dans ma boite mail…

Roth preregistration

Vous l’avez donc compris : mon premier Ironman sera le Challenge Roth 2017!

Note : j’expliquerai dans un prochain article les « astuces » que j’ai utilisées afin de mettre toutes les chances de mon côté pour faire partie des inscrits – cette année, toutes les places sont apparemment toutes parties en moins d’une minute J’espère que ces petits conseils vous permettront de vous inscrire à votre tour à l’avenir.

One thought on “2017 : objectif Ironman

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *