A propos

P1070384Bonjour et bienvenue sur le site !

Je m’appelle Mathieu et j’ai 29 ans (… ou 39 si vous lisez cette page en 2025 !). J’ai créé ce blog en 2015 afin de raconter mes diverses expériences de triathlète amateur.

Niveau sport, j’étais plutôt actif durant ma jeunesse : un peu d’arts martiaux, beaucoup de foot (ma passion de l’époque) avec les copains du quartier, de l’Ultimate lors d’une année à la fac en Angleterre… puis je suis entré dans la vie active et… plus rien ! La faute à un emploi du temps extrêmement chargé (je travaillais six jours par semaine) et à une ville (j’habitais Le Caire) pas forcément très pratique pour faire du sport.

Et puis, après un an d’inactivité totale, un de mes potes a décidé de s’inscrire à la Pharaonic Race, une course de 100km en relais à 5 (2x10km chacun dans la journée). Il a bien fallu s’entraîner un petit peu, et là… incapable de courir quinze minutes sans s’arrêter, grosse prise de conscience. Deux mois plus tard, j’ai fait le boulot en course, ça m’a plu et… je me suis inscrit au Marathon de Prague, six mois plus tard. Autant vous dire que faire un marathon six mois après avoir repris le sport et avec un programme d’entraînement plutôt léger, ce n’était pas l’idée la plus brillante du monde… d’où un temps médiocre, 4h36, mais l’essentiel était ailleurs, j’avais repris le sport !

J’ai donc continué à courir les années suivantes, de manière irrégulière en fonction des endroits où j’habitais et de mon emploi du temps, principalement des semi-marathons : Sharm El Sheikh, Boulogne, Phnom Penh, Siem Reap…

En 2013, j’ai tout d’un coup eu l’envie de faire du triathlon ! Problème : j’étais incapable de nager plus d’une longueur (… de 25m) en crawl sans être essouflé, je n’avais pas de vélo de course et… je n’étais même pas sûr de pouvoir acheter un bon vélo de course dans le pays où je me trouvais alors, le Cambodge ! Il a alors fallu surmonter tous ces petits obstacles, apprendre à nager à partir d’un programme trouvé sur internet, acheter un vélo (j’ai finalement trouvé un magasin !) et prendre des risques sur la route… et quelques mois plus tard, je terminais mon premier triathlon, le M de Singapour !

De retour en France et habitant à Lyon depuis 2015, j’ai désormais un peu plus de temps à consacrer au tri : M du Lac des Sapins, M de l’Alpe d’Huez et en point d’orgue, le 70.3 de Vichy ont été au programme des six mois suivant mon retour. J’ai également rejoint un club et désormais… je blogue !

J’espère que le site vous plaira, n’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou suggestions !